« Touché ! »

« Touché ! »
Dans le cœur de notre lépreux de l’évangile, il n’y a pourtant pas de résignation. Au plus profond de son être, il aspire à la vie, à la communion avec le Dieu vivant et avec les hommes. Il veut faire partie de la communauté des vivants. Et cette aspiration le pousse à aller, avec audace et témérité, vers le Seigneur Jésus. Au lieu de se tenir à bonne distance, au lieu de crier : « impur, impur ! », il vient se jeter aux pieds de Jésus en le suppliant : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Visiblement, Jésus est touché au plus profond de son cœur à la vue de cet exclu qui aspire à la communion, et « il est pris de pitié. » La traduction française est faible : on devrait dire que Jésus est « remué au plus profond de ses entrailles. » Ce sont les sentiments d’une maman qui s’émeut à la vue de son enfant dont la vie est en péril. Que ne ferait-elle pas pour que son enfant vive, pour qu’il vive pleinement heureux ! Continuer la lecture
Continuer la lecture...