Neuvaine de la Pentecôte

Neuvaine de la Pentecôte
Pendant les neuf jours qui séparent la fête de l’Ascension de celle de la Pentecôte, l’Eglise implore la venue de l’Esprit Saint. « Viens, Esprit de feu, viens nous embraser. » Car il faut que toutes les communautés chrétiennes soient à nouveau feu et flamme pour l’Evangile et l’annoncent avec audace et conviction. Saint Luc souligne la présence des femmes au cénacle pendant cette longue retraite, avec une mention spéciale pour Marie, la mère de Jésus. Car s’il en est une qui est « de mèche » avec le Saint Esprit, c’est bien elle. Et s’il en est une qui sait l’importance vitale de la prière, c’est bien la Mère de Dieu. Partout où elle se montre, elle lance toujours un vibrant appel à la prière : « Priez beaucoup ! » dit-elle à trois reprises pendant l’hiver 1933 lors de ses apparitions à Mariette Beco. En accueillant et en méditant le message de la Vierge des Pauvres à Banneux, je suis frappé par la proximité de ce que Marie dit et fait en ce lieu de grâce et une prière du 12ième siècle invoquant le Saint Esprit. Cette prière, attribuée à l’archevêque de Cantorbéry, sera le fil rouge de notre neuvaine. Continuer la lecture
Continuer la lecture...

Neuf jours pour préparer la fête de la Pentecôte avec la Vierge des Pauvres

Neuf jours pour préparer la fête de la Pentecôte  avec la Vierge des Pauvres
Avant de monter au ciel, le Ressuscité charge la jeune Eglise de l’annonce de la Bonne Nouvelle dans toutes les nations. Jésus sait les siens pauvres, faibles et démunis. De là son invitation pressante : « Moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. » (Lc 24, 49) Continuer la lecture
Continuer la lecture...